HISTORIQUE


 

1962

Une station de recherche sur la noix de coco est créée dans la localité de Sarautu, sur l’île de Santo, dans le condominium des Nouvelles-Hébrides. Elle est gérée par un organisme de recherche français, l’Institut de Recherches pour Huiles et Oléagineux (IRHO). Les premiers travaux de recherche portent sur la culture de la noix de coco et l’agronomie, ainsi que sur l’amélioration du pâturage pour le bétail dans les cocoteraies.

1980

Proclamation de l’indépendance. Les Nouvelles-Hébrides deviennent la République du Vanuatu.

1982

Une unité de recherche sur le café et le cacao est créée dans la localité de Valeteruru sous la direction de l’Institut de Recherches du Café et du Cacao (IRCC).

1984

Les deux instituts fusionnent pour former le Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD), une organisation de recherche publique.

1994

Le centre devient un Organisme National de Recherche géré par le CIRAD. Il est appelé Centre Technique de Recherche Agronomique du Vanuatu (CTRAV).

1998

Les cultures traditionnelles de produits de base (taro, yam, patate douce, manioc) et kava sont introduites dans le mandat de recherche du centre.

1er janvier 2003

À la fin du mandat du Cirad, le Parlement adopte une nouvelle loi (la Loi sur le centre technique et la recherche agricole de Vanuatu [CAP 286]) pour la création du Centre Technique de Recherche Agronomique du Vanuatu. La direction est confiée à un directeur général assisté d’un conseil d’administration et d’un conseil scientifique consultatif.